La septième merveille du monde

SAMEDI 26 NOVEMBRE
AMPHITHÉÂTRE
11h20 – 52’

Suivi d’une rencontre avec Jean-Yves Empereur (directeur de recherche au CNRS, fondateur du CEA) et Marie-Dominique Nenna (archéologue CNRS/CEA)

ATTENTION ! MERCI DE TENIR COMPTE DE L’HORAIRE DE PROJECTION MENTIONNÉ SUR LE PROGRAMME DU SITE lesexplorateursfontleurcinema.com ET NON SUR VOTRE BILLET IMPRIMÉ (CONTREMARQUE).

Réalisation : Thierry Ragobert, Andrew Snell (1996)
Texte de Daniel Rondeau raconté par Philippe Noiret

En 1996, lors de la première expédition d’archéologie sous marine en Egypte, l’archéologue Jean-Yves Empereur et son équipe de scientifiques et de plongeurs découvrent dans le port d’Alexandrie des blocs dont les plus imposants pèsent 100 tonnes, qui gisent par 8 mètres de fond et qui semblent détachés d’un édifice monumental. Une enquête minutieuse révèle qu’il s’agit bel et bien des vestiges du phare d’Alexandrie qui éclaira les marins pendant 16 siècles du haut de ses 120 mètres. La 7ème merveille du monde, disparue dans la mer sous les secousses d’une série de tremblements de terre, était retrouvée!
Il ne restait plus qu’à sauver des eaux une à une les sculptures colossales qui ornaient le phare : les pharaons, le sphinx, l’obélisque…